Author

Obésité infantile

Mardi 4 décembre 2007, six associations se sont unies pour demander à la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, de “faire de la lutte contre l’obésité infantile une priorité de santé publique”. D’après l’Afpa, depuis dix ans, le nombre d’enfants obèses a doublé, et un enfant sur six est aujourd’hui touché par cette pathologie.

Selon les résultats de l’Etude nationale nutrition santé 2006, réalisée par l’Unité de surveillance et d’épidémiologie nutritionnelle (Usen), publiée en décembre 2007, 18% des enfants sont en surpoids, et 3,5% sont obèses. Si l’obésité infantile entre dans une phase de stabilisation, l’Usen s’inquiète du fait que “les enfants consomment insuffisamment de fruits et légumes et trop de glucides simples provenant de produits sucrés”.

L’obésité infantile entraîne des conséquences graves sur la santé, notamment rhumatologiques, pneumologiques, psychologiques et métaboliques. Elle est directement à l’origine de cas de diabète de type 2 chez des jeunes, une forme de diabète jusqu’alors connue uniquement chez des adultes.

CommentCaMarche

Avatar

Les 3 facteurs de croissance

 

  • squelettique : apport de calcium, phosphore,Vitamine D,protéines de bonne qualité
  • musculaire : fer, protéines bonne valeur bio, activité physique sans excès (natation)
  • masse sanguine : eau, fer

La croissance est fonction de facteurs socio économiques, génétiques et hormonaux et des maladies infectieuses et parasitaires contractées.

Vers 6 ans il y a un rebond d’adiposité, plus il est précoce plus le risque d’obésité est accru.

L’alimentation permet de révéler au mieux les possibilités génétiques, de résister aux maladies, un développement psychologique de qualité.

Les apports nutritifs conseillés

 

APPORTS NUTRITIFS CONSEILLES = MB x NAP + EC

  • MB = métabolisme de base
  • NAP = niveau d’activité physique varie de 1,45 à 2,2
  • EC = énergie stockée dans les tissus adipeux pendant la croissance : protéines, lipides
AGE
Poids
ENERGIE
Protéines
%AET
NAD moyen
NOURRISSON 100Cal/Kg
3 mois à 1 ans 90 Cal / kg FILLE GARÇON
1 à 2 ans 12 kg 75 Cal / kg 1052 1148
ENFANCE 75 Cal / kg Protides 7 à 15% Glucides 53 à 63%
2 à 3 ans 14 kg 40g 1148 1220
4 à 5 ans 19 kg 55g 1244 1340
5 à 6 ans 21 kg 55g 1602 1746
6 à 7 ans 24 kg 60g 1722 1866
7 à 8 ans 27 kg 66g 1842 1985
8 à 9 ans 30 kg 66g 1961 2105
ADOLESCENCE 50 Cal / kg Protides 15 % AET glucides 50 à 60%
10 à 12 ans 50 Cal / kg 75g 75g
12 à 13 ans 2350 2600 72g 75g
14 à 15 ans 2500 2900 78g 95g
16 à 20 ans 2300 3070 75g 100g  

Les courbes de croissance

 

Ci-dessous 2 courbes de croissance, l’une concerne les filles, l’autre les garçons entre 0 et 18 ans. Sur chacune de ces 2 courbes on observe 2 rebonds d’adiposité :

  • l’un à 1 an très net
  • l’autre vers 6 ans plus progressif

Plus le rebond d’adiposité est précoce plus le risque d’obésité augmente.

  • Entre 10 et 15 ans
    EC = 30 à 40 Cal/jour avant puberté
  • Après 15 ans
    EC = 70 à 80 Cal/jour

    (pic de croissance –mise en réserve pour les futures grossesse)
  • Puis
    EC tend vers 0
  • Entre 10 et 15 ans
    EC = 30 Cal/jour avant puberté
  • Après 15 ans
    EC= 10 Cal/jour

Journée mondiale contre l'obésité